Service & FAQ Livraison gratuite à partir de CHF 60.00 15% code de réduction
Encore CHF 60.00 pour bénéficier de la livraison gratuite
CHF 0.00 Sous-total
Accéder à votre panier d'achat

Fertilité



Dernier produit consulté

Le désir d'enfant

Votre fertilité dépend de nombreux facteurs et un stress trop élevé, du certaines habitudes alimentaires peuvent parfois empêcher votre désir d'enfant de se réaliser. C'est pourquoi vous trouverez ici des produits tournant autour du thème du désir d'enfant et dont les micro-nutriments qu'ils contiennent sont spécifiquement sélectionnés afin de vous aider. Par exemple, le zinc est un minéral qui contribue à une fertilité normale et à une reproduction normale. De plus, vous trouverez dans cette catégorie des produits diététiques spécialement développés pour soutenir la fertilité. Les vitamines, minéraux et oligo-éléments qu'ils contiennent sont dosés et combinés spécialement pour les besoins nutritionnels qu'entraine le désir d'enfant.

Mettez toutes les chances de votre côté pour votre désir d'enfant

Kinderwunsch

Le désir d'enfant, c'est le besoin que ressent une personne ou un couple d'avoir un bébé et de fonder une famille. Chez la plupart des couples, la fondation d'une famille n'est pas un problème. Environ 70% des couples qui désirent un enfant peuvent se réjouir de l'arrivée de junior sans grand délai. Dans la plupart des cas, la grossesse survient tout de suite ou, au pire, dans l'année. Parmi les 30% restants, la moitié peut se réjouir de l'arrivée d'un nouveau-né au cours de l'année suivante.

Mais tout le monde possède probablement dans ses connaissances ou dans sa famille un couple qui, malgré tous ses efforts, n'a toujours pas eu d'enfant. Mais quelle en est la raison ? Pourquoi certaines personnes ont-elles plus de mal à fonder une famille que d'autres ?

D'abord, il existe des raisons biologiques à ce phénomène et, notamment, l'âge : si la probabilité de tomber enceinte est maximale au début de la vingtaine, elle chute ensuite : ainsi, chez les femmes ayant la trentaine ou la quarantaine, le désir d'enfant met naturellement plus de temps à se réaliser

Afin de réaliser votre désir d'enfant, la santé physique des deux partenaires est aussi un critère décisif pour la fertilité. Un mode de vie sain peut avoir une influence bénéfique sur la fertilité et sur le développement du fœtus.

Comment votre mode de vie influence votre fertilité

Les fertilités masculine et féminine peuvent être diminuées par un stress élevé, la consommation d'alcool, de drogues, de nicotine ou de certains médicaments. Mais la peur d'être stérile et les troubles psychiques peuvent aussi, dans certains cas, être dangereux pour votre fertilité.

Les femmes en particulier peuvent profiter de l'influence bénéfique de l'alimentation sur leur fertilité. C'est pourquoi elles devraient faire attention, lorsqu'elles consomment des produits contenant de la caféine (café, chocolat, thé noir), elles doivent faire attention à ne pas dépasser la dose de 115 mg de caféine par jour. Cette dose correspond à une grande tasse de café, ou encore à 200 g de chocolat noir. Le surpoids et le souspoids ont aussi un impact négatif sur les chances de grossesse, c'est pourquoi votre masse corporelle devrait être aussi proche que possible de votre poids idéal si vous ressentez le désir d'enfanter.

Par ailleurs, les mères en devenir peuvent, après avoir consulté leur médecin, consommer des compléments alimentaires contenant de l'acide folique plusieurs semaines avant le début de leur grossesse. Jusqu'à la douzième semaine de grossesse, ces apports devraient rester soutenus et réguliers étant donné que l'acide folique contribue, lors des premières semaines, à la croissance des tissus maternels lors de la grossesse. De plus, l'acide folique possède aussi un rôle dans la mitose cellulaire.

Il est aussi important de faire attention à certains aliments qui peuvent avoir un effet négatif sur le développement du foetus. C'est pourquoi on doit éviter de consommer trop d'aliments contenant de la vitamine A (par exemple les produits à base de foie), de compléments alimentaires à la vitamine A ou de poissons riches en mercure (par exemple l'espadon, le marlin ou le thon).

Facteurs physiques et fertilité

La fertilité de l'homme dépend principalement du fonctionnement de ses testicules et de ses canaux déférents. Par exemple, un blocage des canaux déférents peut réduire sa fertilité. Mais une stérilité immunitaire, lors de laquelle l'organisme masculin produit des anticorps qui luttent contre ses spermatozoïdes ainsi qu'un grand nombre d'infections peuvent aussi réduire la fertilité de l'homme.

Du point de vue corporel, la fertilité de la femme dépend surtout du fonctionnement de ses ovaires : ainsi, un dérèglement de la production d'ovules peut avoir un impact négatif. De plus, la balance hormonale possède un rôle important chez la femme. Les troubles de l’hypophyse, de la glande surrénale ou de la thyroïde peuvent donc aussi mener à un retard, voire à un empêchement du désir d'enfant. Le diabète sucré ou une infection au chlamydia non traitée, des changements de l'utérus et d'autres types d'infection sont aussi des facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur la fertilité.

Un aspect important : connaître son propre cycle !

Lorsque l'on désire avoir un enfant, il faut bien se renseigner sur les particularités des cycles féminins. Après la production de l'ovule, la cellule reste vivante environ 12 heures. Les spermatozoïdes de l'homme peuvent survivre jusqu'à 3 jours dans le corps féminin. Ainsi, la fenêtre lors de laquelle il est possible de tomber enceinte pour la femme dure 72 heures par cycle : trois jours par mois lors desquels on peut espérer une grossesse naturelle afin de planifier sa famille.

Cette technique ne fonctionne que si l'on connait le moment de l'ovulation. Mais quand a-t-elle lieu exactement ? En gros, on peut toujours la situer au milieu du cycle. C'est à dire que pour un cycle régulier de 28 jours, l'ovulation a lieu environ 14 jours après le dernier saignement des règles. Néanmoins, seules très peu de femmes possèdent véritablement un cycle régulier. Ainsi, chez certaines femmes, il peut parfois durer 26 jours et parfois 32.

Le moment de l'ovulation se laisse déterminer à l'aide d'un calendrier de fertilité. En cas de cycles irréguliers, on peut aussi faire un test LH (LH = hormone lutéinisante) que l'on peut trouver en pharmacie. Cette hormone est produite par le cerveau 12 à 24 heures avant l'ovulation et est détectable dans l'urine. Dans le cas récurent de cycles fortement irréguliers, il est recommandé de consulter un gynécologue.