Service & FAQ Livraison gratuite à partir de CHF 60.00 15% code de réduction
Encore CHF 60.00 pour bénéficier de la livraison gratuite
CHF 0.00 Sous-total
Afficher le panier

Les effets du collagène sur la peau

Le collagène

Quels sont les bienfaits du collagène ?

Sommaire

    ...content shows up after page is published.

À 20 ans, votre peau était le cadet de vos soucis et vous considériez sûrement qu'avoir une peau belle et lisse allait de soi. À présent vous avez conscience que la façon dont vous mangez et dont vous vous dépensez influencent votre apparence physique. Plus les années avancent et plus la peau, les articulations et les os ont besoin d'attention. En effet, leur composant essentiel qui est le collagène, est de moins en moins produit par l'organisme avec l'âge.

Pour que votre peau ait l'air jeune et en bonne santé à long terme, nous vous dévoilons dans cet article quelles sont les fonctions du collagène dans l’organisme, quelles sont les principales causes du vieillissement de la peau et nous vous donnerons cinq conseils beauté simples, avec lesquels vous pouvez faire du bien à votre peau chaque jour.

Le collagène est la protéine structurelle la plus abondante du corps humain (il représente environ 30% de la totalité des protéines au sein de notre organisme)[1] Mais à quoi sert le collagène exactement ? Le collagène est présent dans toutes les structures du corps : peau, dents, vaisseaux sanguins, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs. Il assure assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus.

De quoi est composé le collagène ?

Le collagène est constitué de longues chaînes de protéines, elles-mêmes composées de divers acides aminés. Les principaux composants du collagène sont les acides aminés glycine, proline et hydroxyproline.

Mais comment l'organsime produit-t-il le collagène ? Selon son type et sa fonction, le collagène est produit par différentes cellules :

  • Les fibroblastes (cellules du tissu conjonctif) et les ostéoblastes (cellules du tissu osseux) produisent principalement du collagène de type I et III.
  • Les chondrocytes (cellules du tissu cartilagineux) produisent principalement du collagène de type II.

Au cours de la synthèse du collagène par les différentes cellules, plus de 1 000 acides aminés sont liés entre eux pour former une longue chaîne polypeptidique, également appelée procollagène. Lorsque trois de ces chaînes d'acides aminés s'enroulent les unes autour des autres, une triple hélice caractéristique se forme et est appelée unité de tropocollagène. Si plusieurs unités de tropocollagène sont situées à proximité les unes des autres, de fines fibrilles de collagène se forment. Les fibres de collagène plus épaisses se forment par agrégation des fibrilles.

Dans la peau et les autres tissus, les fibres se lient ensuite pour former une structure de collagène, qui donne à la peau sa fermeté. Plus votre peau a de fibres de collagène, plus elle est ferme.

Il existe au total 28 types de collagène, qui diffèrent par leur composition, leur structure et leur fonction. Parmi les plus importants, on retrouve les types I, II et III.

Collagène de type I Collagène de type II Collagène de type III

Présence dans l'organisme

Peau, tendons, ligaments, os, dents, cartilage fibreux

Disques intervertébraux, tissu cartilagineux, corps vitré de l'œil

Peau, tendons, os, cartilage, vaisseaux sanguins,muscles squelettiques

Fonctions

Donne à la peau, aux tendons et aux ligaments leur élasticité et leur fermeté.

Assure la stabilité et la flexibilité des os.

Assure la stabilité des articulations, cartilage et du corps vitré.

Responsable des propriétés élastiques des tissus et des organes internes.

Présence dans l'alimentation

Peau et os de bœuf, de porc, de poisson

Tissu cartilagineux de volaille

Peau et os de bœuf

Particularités

C'est le collagène le plus abondant dans l'organisme [2].

Il est surtout présent dans le tissu cartilagineux à hauteur de 80% [2].

Souvent lié au collagène de type I [3]

Les types de collagène et leur action

Comme le collagène est une protéine fibeuse que l'on trouve presque partout dans le corps, ses effets s'étendent de la peau aux articulations, en passant par les aux os et les muscles. Nous verrons plus en détail ci-dessous comment agit le collagène, de quelle manière il aide à lutter contre les rides, à protéger vos articulations et quels sont les avantages du collagène pour la musculation.

Pourquoi le collagène est-il important pour la peau ?

Le collagène est l'un des principaux composants de notre peau, il peut la constituer à hauteur de 80 %[4] Une forte teneur en eau et beaucoup de collagène donnent à votre peau un aspect ferme et lisse. Cependant, comme la production de collagène diminue avec l'âge, des rides se forment, les lignes du visage s'accentuent et la peau devient plus sèche. Vous pouvez néanmoins combler le manque de collagène avec des produits cosmétiques ou avec des compléments alimentaires.

Crème au collagène ou collagène liquide à boire ?

Le collagène contenu dans les crèmes et les sérums est connu pour être utilisé comme un agent anti-âge. Le collagène est également disponible sous forme d'ampoules à boire, de poudre, de capsules ou de comprimés. L'avantage du collagène liquide par rapport à une crème est qu'il mieux absorbé et atteint ainsi les couches plus profondes de l´épiderme. Les molécules de collagène présentes dans les produits cosmétiques et les crèmes sont trop grosses pour pénétrer les couches profondes de la peau[5]. Les crèmes ont donc surtout un effet hydratant et lissant sur la surface extérieure de la peau. En outre, les effets positifs des crèmes sont limités dans le temps, ce qui signifie qu'elles doivent être appliquées plusieurs fois par jour pour un effet à long terme[6]. Si vous voulez bénéficier de l'effet du collagène votre peau à long terme, les compléments de collagène sont un bon choix. Les peptides de collagène bioactifs qu'ils contiennent stimulent la production de collagène dans les couches profondes de la peau [5][7].

Le collagène aide-t-il à lutter contre les rides ?

Au cours du processus naturel de vieillissement, les cellules de notre peau produisent de moins en moins de fibres de collagène et la structure du collagène devient de ce fait plus instable. Sur le plan externe, cela se traduit pas une peau qui se relâche et se ride. Diverses études cliniques ont étudié l'effet de l'hydrolysat de collagène ou des peptides de collagène sur l'aspect de la peau. Selon les résultats de ces études, la prise de peptides de collagène améliore l'hydratation et l'élasticité de la peau et contribue à réduire les rides au niveau du visage [7][8][9][10] .

  • Selon une étude, la prise de collagène a des effets positifs sur la profondeur des rides autour des yeux, appelées pattes d'oie. En effet, des personnes ayant pris quotidiennement 2,5 grammes de peptides de collagène bioactifs pendant huit semaines, ont vu la profondeur de leurs rides réduire d'environ 18 % et la texture de leur peau a été rafermie (Proksch, E. et al. 2014) [9]
  • De plus, deux autres études ont montré que la prise de collagène augmente l'hydratation de la peau (Asserin, J. et al. 2015 et Kim, D. U. et al. 2018) [7][10].
  • Enfin, une dernière étude a montré que la prise quotidienne de complément de collagène améliore l'élasticité de la peau. Les participants à l'étude ont consommé un flacon contenant 5 grammes de peptides de collagène bioactifs par jour pendant 90 jours (Genovese, L. et al. 2017) [8].

Des études récentes montrent les effets positifs de la consommation de collagène sur l'hydratation et l'élasticité de la peau. Néanmoins, nous n'avons pas encore connaissance d'études à long terme qui montrent une amélioration durable.

Le collagène agit-il aussi contre la cellulite ?

La cellulite, que l’on appelle parfois « peau d’orange », est une modification interne dans les tissus graisseux sous-cutanés. L’hypoderme est la couche inférieure de la peau et on y trouve des cellules qui emmagasinent les graisses. Si elles deviennent surchargées de graisse, ces cellules se dilatent et créent cet aspect « peau d’orange ». Contrairement à la croyance populaire, le surpoids n'est pas une cause de cellulite, car même des femmes très minces peuvent en avoir. [11].

Selon une étude, le collagène peut aider à réduire la cellulite au niveau de la peau des cuisses. Une dose quotidienne de seulement 2,5 grammes de peptide de collagène a entraîné une diminution de la cellulite chez les femmes de poids normal et en surpoids après 6 mois (Schunck, M. et al. 2015).[12]

Comment le collagène soutient-il vos articulations ? 

Les articulations peuvent être douloureuses, les ligaments peuvent se déchirer et les os peuvent se briser. Pour éviter cela, notre corps produit du collagène, qui maintient les articulations et les os stables et flexibles. Si vous pratiquez beaucoup de sport, que vous souffrez fréquemment de douleurs articulaires ou si vous souffrez d'arthrose (usure des articulations) ou de polyarthrite rhumatoïde (maladie inflammatoire des articulations), il peut être conseillé de prendre des compléments de collagène. Une dose quotidienne de 40 milligrammes de collagène de type II est suffisante pour obtenir des bénéfices. Cela a également été prouvé par deux études.

Dans la première étude, la prise quotidienne de gélules de collagène a amélioré les fonctions articulaires des genoux et a réduit l'apparition de douleurs articulaires pendant l'effort physique (Lugo, J. P. et al. 2013) [13].

La deuxième étude a montré le rôle du collagène dans la lutte contre l'arthrose. En effet, la prise de 40 milligrammes de collagène de type II par jour a diminué les douleurs chez les patients souffrant d'arthrose du genou (Lugo, J. P. et al. 2015) [14].

En résumé, on peut dire que le collagène a un effet positif sur la stabilité et la résilience des articulations.

La gélatine est-elle bénéfique pour les articulations ?

Vous avez sûrement déjà lu quelque part les bénéfices de la gélatine pour la santé et les articulations. Mais est-ce vrai ? La gélatine est principalement constituée de collagène animal, une protéine qui est responsable, entre autres, de la structure du cartilage des articulations. C'est probablement pour cette raison que s'est développée l'idée commune selon laquelle vous pouvez soulager vos douleurs articulaires en consommant régulièrement des aliments contenant de la gélatine. Cependant, les gélules de collagène, qui sont censées aider à lutter contre les douleurs articulaires, ne contiennent pas de gélatine comestible, mais de l'hydrolysat de collagène. Notre corps l'absorbe bien mieux que la gélatine issue de la nourriture.

Si vous souhaitez faire du bien à vos articulations, il est donc préférable d'utiliser des compléments de collagène. Les gélules Arthro Protect de nu3 fournissent la dose optimale de collagène de type II pour vos articulations et contiennent également de la vitamine C, qui est importante pour le fonctionnement normal du cartilage.

Quels sont les avantages du collagène dans la construction musculaire ?

Les compléments à base d'hydrolysat de collagène sont également très populaires auprès des athlètes, car ils ont une teneur élevée en protéines et un goût neutre. Une cuillère à soupe de collagène en poudre dans votre shaker de protéines le complète de façon optimale, sans en changer le goût. Une étude menée sur des personnes âgées souffrant d'atrophie musculaire a montré que l'absorption d'hydrolysat de collagène en combinaison avec un entraînement aux poids favorise la construction musculaire (Zdzieblik, D. et al. 2015) [15].

Essayez dès maintenant notre hydrolysat de collagène en poudre composé à 100% de collagène, sans additifs et profitez de tous ses bienfaits !

Composant essentiel de la peau, des os, des tendons et du cartilage, le collagène remplit de nombreuses fonctions au sein de l´organisme. Il est donc très avantageux que notre corps fabrique du collagène naturel par lui-même à partir des acides aminés.

Cependant, la production de collagène ralentit déjà entre 20 et 25 ans et la teneur en collagène du corps et surtout de la peau diminue de 1,5 % par an[16]. Si la teneur en collagène est encore de 100 % à l'âge de 20 ans et diminue de 1,5 % chaque année, alors elle est seulement de 80% à l'âge de 35 ans (cf schéma).

Néanmoins, la bonne nouvelle est que vous pouvez faire en sorte d'approvisionner suffisamment votre corps en collagène grâce à :

La teneur en collagène diminue avec l´âge

Avec l'âge, la teneur en collagène du corps diminue car la production ralentit, ce qui entraîne un relâchement de la peau et la formation de rides. Mais comment cela se fait-il ?

  • En plus des facteurs génétiques que nous ne pouvons pas contrôler, la production de collagène diminue lorsque le niveau d'œstrogène baisse, par exemple [4]. C'est l'une des raisons pour lesquelles la peau devient de plus en plus ridée et sèche pendant la ménopause.
  • De plus, des facteurs externes tels que le rayonnement UV, le tabac, le stress ou une mauvaise alimentation peuvent aggraver la dégradation de la production de collagène et le vieillissement de la peau [4][17].
  • En vieillissant, le nombre de fibroblastes dans la peau diminue également, ce qui entraîne une diminution de la production de collagène [18].
  • Un manque de vitamine C peut également être la cause d'une réduction de la formation de collagène. Comme la vitamine C inhibe la dégradation du collagène et favorise la prolifération des fibroblastes, il est essentiel d'avoir un apport suffisant en vitamine C. [5][19] Vous trouverez plus d'informations ci-dessous.

Une peau jeune est riche en collagène et la structure des fibres est stable, ce qui confère à la peau un aspect ferme et lisse, tandis qu'avec l'âge, les fibroblastes et les fibres de collagène sont de moins en moins nombreux. En raison de la diminution de la densité du squelette de collagène, la structure et l'élasticité de la peau se détériorent, ce qui entraîne une peau plus flasque, plus fine et l'apparition de rides (cf schéma).

Diminution de la production de collagène et apparition des rides

Comment un excès de sucre peut-il détériorer la peau ?

L'excès de sucre ingéré par l'alimentation peut pénétrer du sang vers la peau sous forme de glucose et de fructose. Il se produit alors une réaction (glycation), au cours de laquelle les molécules de sucre adhèrent aux fibres de collagène et les durcissent. Cela entraîne une peau beaucoup plus rigide et moins élastique.[20] Ainsi, il est important de veiller à ne pas consommer trop de sucre et d'éviter au maximum les boissons gazeuses, les jus de fruits, les plats cuisinés, les fruits secs, les bonbons, les sauces etc....

De même pour les compléments de collagène, sous forme d'ampoules par exemple, assurez-vous qu'il n'y ait pas de sucre ajouté, car cela peu entraîner un effet négatif sur l'élasticité des fibres de collagène.

Pour ingérer du collagène naturel via l'alimentation il faut consommer des aliments riches en protéines. Malheureusement pour les végétariens, ces aliments sont souvent d'origine animale. En effet, le collagène se trouve principalement dans la peau, les os et les articulations des animaux.

Ces aliments sont riches en collagène :

  • Les morceaux de viande fibreux tels que le cou, l'épaule et la poitrine.
  • La peau de porc (couenne), peau de saumon et peau de poulet.
  • Les bouillons de bœuf, de poulet et de poisson.
  • Les poissons et fruits de mer.
  • Les oeufs.

Comment l'appliquer au quotidien ?  Vous pouvez préparer un bouillon aromatique à partir de la moelle, du cartilage et des os de bœuf et de porc, par exemple. Les morceaux de viande qui contiennent des parties musculaires soumises à un stress important contiennent beaucoup de fibres de collagène et sont donc un peu plus durs et plus riches en collagène. Si vous aimez le poulet et/ou le poisson, assurez-vous de consommer la peau qui est très riche en collagène.

Si vous êtes végétarien ou végétalien et que vous ne mangez pas de viande ou de produits d'origine animal, vous ne pouvez pas absorber directement le collagène par l'alimentation. Néanmoins, vous ne pouvez soutenir la production de collagène de l'organisme avec des aliments végétaux. Dans les paragraphes suivants, nous vous montrerons avec quels aliments cela peut être réalisé.

Comment stimuler la production de collagène

Que vous soyez végétarien ou non, la production de collagène est stimulée par la vitamine C, en plus des acides aminés. La vitamine C est un cofacteur important des enzymes impliquées dans la stabilisation de la triple hélice du collagène, elle est donc essentielle pour la formation de fibres de collagène stables[21][22]

Comme nous ne pouvons pas produire nous-mêmes de la vitamine C, nous devons l'absorber par notre alimentation. Ainsi, grâce à des aliments riches en vitamine C, vous pouvez naturellement stimuler la production de collagène :

Conseil nu3 : si votre alimentation quotidienne ne vous apporte pas suffisamment de vitamine C, 2 gélules de vitamine C bio nu3 à base d'églantier, d'acérola et d'argousier suffisent à couvrir votre besoin quotidien. Avec la Fit Protein Soup nu3 qui d'une part contient beaucoup de protéines, et d'autre part possède une quantité importante de collagène, vous pouvez booster votre apport en collagène !

Existe t-il du collagène végétal ?

Le collagène n'est pas naturellement vegan car il ne peut être produit que par des animaux. Cependant, si vous suivez un régime végétarien ou végétalien, vous pouvez utiliser des alternatives à base de plantes qui favorisent la synthèse de collagène par l'organisme. Vous pouvez aider votre corps à produire du collagène en ingérant les différents composants du collagène, tels que les acides aminés et la vitamine C, par le biais de votre alimentation.

Si vous ne voulez pas vous cuisiner un bouillon de bœuf tous les jours, des produits spéciaux à base de collagène vous offre une autre possibilité d'avoir un apport suffisant en collagène et ainsi de renforcer votre peau, vos os et tendons. Le collagène contenu dans les produits peut provenir de différentes sources animales.

Voici un bref aperçu des différents types de sources de collagène existantes :

  • Le collagène bovin provient de la peau, des os et des muscles des vaches et se compose principalement de collagène de type I et de type III.
  • Le Grass-fed Collagen est un type de collagène bovin. Il est produit grâce à un pâturage durable et le bétail est nourri uniquement avec de l'herbe.
  • Le collagène de porc provient de la peau et des os des porcs et est souvent utilisé pour produire de la gélatine. Le collagène de type I se trouve principalement dans la peau du porc.
  • Le collagène de poisson provient de la peau, des os, des nageoires et des écailles des poissons. Comme le collagène marin contient une quantité particulièrement importante de collagène de type I, il est utilisé principalement dans les produits de beauté pour la peau, les cheveux et les ongles.
  • Le collagène de poulet provient du cartilage des poulets et fournit principalement du collagène de type II.  

En outre, le collagène peut également être obtenu à partir de la membrane de la coquille de l'œuf, situé entre la partie comestible et la coquille. Il y a également du collagène dans le jaune d'œuf.

Lors de l'achat de collagène, vous devez faire attention à des termes tels que "peptides de collagène", "peptides de collagène bioactifs" ou "hydrolysat de collagène" dans la liste des ingrédients. Les peptides de collagène sont du collagène hydrolysé, ce qui signifie que les longues chaînes entrelacées d'acides aminés ont été décomposées en petits fragments (peptides) que notre corps peut absorber plus facilement. Ils atteignent ainsi plus rapidement la circulation sanguine et ainsi leur zone d'action au sein de l´organisme .[23][24] Les peptides de collagène bioactifs sont des fragments de protéines spécifiques qui ont une influence positive sur la fonction et la santé du corps [25] Enfin, l'hydrolysat de collagène est souvent utilisé comme synonyme de peptide de collagène.

nu3 Beauty Elixir, collagène marin à boire
  • Avec des peptides de collagène marin bioactifs

  • Contient de la vitamine C comme booster de collagène

  • Inclut 12 autres nutriments pour la beauté de la peau

  • Sans sucre ajouté

CHF 79,90
TVA incluse Hors frais de livraison éventuels
Nous offrons la livraison gratuite pour toutes commandes à partir de CHF 60.- Jusqu'à CHF 60.-, les frais de livraison vous seront facturés CHF 5.90.X

Quelle quantité de collagène par jour est nécessaire pour constater des améliorations ?

Dans les résultats de l'étude sur l'effet du collagène, qui sont expliqués plus en détail ci-dessus, les améliorations suivantes ont été constatées grâce à différents dosages :

Améliorations Quantité quotidienne de collagène Type de collagène Etudes

Humidité de la peau sur l'ensemble du corps

10 g

Type I

Asserin, J. et al. (2015)

Humidité du visage

1 g

Type I

Kim, D. U. et al. (2018)

Rides au niveaux des yeux

2,5 g

Type I

Proksch, E. et al. (2014)

Elasticité de la peau

5 g

Type I

Genovese, L. et al. (2017)

Cellulite sur les cuisses

2,5 g

Type I

Schunck, M. et al. (2015)

Douleurs articulaires au niveau du genou pendant l'activité physique

0,04 g (≙ 40 mg)

Type II

Lugo, J.P. et al. (2013)

Douleurs articulaires liés à l'arthrose du genou

0,04 g (≙ 40 mg)

Type II

Lugo, J.P. et al. (2015)

Construction musculaire avec des entraînements

15 g

Type I

Zdzieblik, D. et al. (2015)

Quelle quantité de collagène par jour ?

La quantité de collagène qui peut être ingérée par jour via un complément alimentaire dépend du dosage du produit. Selon la forme de dosage, il est recommandé d'utiliser des doses quotidiennes de 2 à 10 g de collagène. En ce qui concerne les compéments de collagène pour les articulations, la dose quotidienne est de 40 milligrammes.

Voici la quantité de collagène fournie par les produits nu3 :

Produit Teneur en collagène Type de collagène Consommation recommandée par jour

5 g

Type I

1 Ampoule

10 g

Type I

1 cuillère à soupe de poudre

0,04 g (≙ 40 mg)

Type II

2 gélules

Les mythes sur le collagène

Comment reconnaître une carence en collagène ?

En général, vous pouvez couvrir vos besoins grâce à la production de collagène de l'organisme. Toutefois, comme nous l'avons déjà décrit ci-dessus, la production de collagène diminue au cours d'une vie.

Une carence en collagène peut se manifester par les symptômes suivants :

  • La peau devient plus flasque et des rides se forment.
  • La mobilité et la fonctionnalité des articulations diminuent
  • Le cartilage et les os sont détériorés
  • Le tonus musculaire diminue

Que choisir ente le collagène et l'acide hyaluronique ?

Notre peau a besoin du collagène mais aussi de l'acide hyaluronique, c'est pourquoi il n'est pas nécessaire de faire un choix entre les deux. L'acide hyaluronique est un polysaccharide (glucide complexe) et se trouve en forte concentration principalement dans la peau, le cartilage, les disques intervertébraux et le liquide synovial. En raison de sa capacité à fixer de grandes quantités d'eau, l'acide hyaluronique est responsable de la rigidité de la peau.

Quels sont les effets secondaires du collagène ?

Le collagène est généralement bien toléré. Dans les études relatives à l'effet du collagène, seules les personnes sensibles ont connu des effets secondaires mineurs, tels que des troubles digestifs.

  1. Apportez à votre peau suffisamment de collagène, soit à l'aide d'aliments riches en collagène, soit par le biais de complément de collagène.
  2. Prenez suffisamment de vitamine C qui stimule la production de collagène par la peau.
  3. Buvez beaucoup et hydratez votre peau de l'extérieur (avec de l'aloe vera par exemple).
  4. Évitez les aliments riches en sucre, car un excès de sucre accélère le vieillissement de la peau et la formation des rides.
  5. Évitez de fumer et de vous exposez longuement au soleil.

À propos de l'auteur

 

Leona Grenzow a étudié les sciences de la nutrition et a découvert très tôt sa passion pour l'alimentation saine et les sciences naturelles. Dès son plus jeune âge, elle inspectait attentivement les listes d'ingrédients lorsqu'elle accompagnait ses parents faire les courses. Aujourd'hui, elle écrit chez nu3 sur la nutrition et la santé pour aider d'autres personnes à avoir une alimentation saine et équilibrée.

Sources:

Documents et notes détaillés :

  • [1] Cf. Wikipedia.de (2020): "Kollagene", consulté le 17 juin 2020.
  • [2] Cf. zum gesamten Absatz Gelse, K. et al. (2003): Collagens – structure, function, and biosynthesis. Advanced drug delivery reviews, 55 (12), p. 1531-1546.
  • [3] Cf. zum gesamten Absatz DocCheck Flexikon (2018): "Kollagen III", consulté le 17 juin 2020.
  • [4] Cf. Deutsche Apotheker Zeitung (2015): "Ins Gesicht geschrieben – Was verändert sich bei der Hautalterung?", consulté le 16 juin 2020.
  • [5] Cf. Deutsche Apotheker Zeitung (2015): "Falten von innen glätten - Der Haut geben, was sie braucht", consulté le 22  juin 2020.
  • [6] Cf. Pharma-Zeitung.de: "Kollagen – Wundermittel oder Mythos?", consulté le 23 juin 2020.
  • [7] Cf. Asserin, J. et al. (2015): The effect of oral collagen peptide supplementation on skin moisture and the dermal collagen network: evidence from an ex vivo model and randomized, placebo-controlled clinical trials. In: Journal of Cosmetic Dermatology, 14 (4), p. 291-301.
  • [8] Cf. Genovese, L. et al. (2017): An Insight into the Changes in Skin Texture and Properties following Dietary Intervention with a Nutricosmeceutical Containing a Blend of Collagen Bioactive Peptides and Antioxidants. In: Skin Pharmacology and Physiology, 30 (3), p. 146-158.
  • [9] Cf. Proksch, E. et al. (2014): Oral Intake of Specific Bioactive Collagen Peptides Reduces Skin Wrinkles and Increases Dermal Matrix Synthesis. In: Skin Pharmacology and Physiology, 27, p. 113-119.
  • [10] Cf. Kim, D. U. et al. (2018): Oral Intake of Low-Molecular-Weight Collagen Peptide Improves Hydration, Elasticity, and Wrinkling in Human Skin: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Study. In: Nutrients, 10 (7), 826.
  • [11] Cf. zum gesamten Absatz Die Techniker Krankenkasse (2019): "Wie entsteht Cellulite?", consulté le 23 juin 2020.
  • [12] Cf. Schunck, M. et al. (2015): Dietary Supplementation with Specific Collagen Peptides Has a Body Mass Index-Dependent Beneficial Effect on Cellulite Morphology. In: Journal of Medicinal Food, 18 (12), p. 1340-1348.
  • [13] Cf. Lugo, J. P. et al. (2013): Undenatured type II collagen (UC-II®) for joint support: a randomized, double-blind, placebo-controlled study in healthy volunteers. In: Journal of the International Society of Sports Nutrition, 10, 48.
  • [14] Cf. Lugo, J. P. et al. (2015). Efficacy and tolerability of an undenatured type II collagen supplement in modulating knee osteoarthritis symptoms: A multicenter randomized, double-blind, placebo-controlled study. In: Nutrition Journal, 15.
  • [15] Cf. Zdzieblik, D. et al. (2015): Collagen peptide supplementation in combination with resistance training improves body composition and increases muscle strength in elderly sarcopenic men: a randomised controlled trial. In: The British journal of nutrition, 114 (8), p. 1237-1245.
  • [16] Cf. Sibilla, S. et al. (2015): An overview of the beneficial effects of hydrolysed collagen as a nutraceutical on skin properties: scientific background and clinical studies. In: The Open Nutraceuticals Journal, 8, p. 29-42.
  • [17] Cf. Altersberger, I. (2018): "Haut", consulté le 22 juin 2020
  • [18] Cf. Varani, J. et al. (2006): Decreased collagen production in chronologically aged skin: roles of age-dependent alteration in fibroblast function and defective mechanical stimulation. In: The American journal of pathology, 168 (6), p. 1861-1868.
  • [19] Cf. Michels, A. J. (2011): "Vitamin C and Skin Health", consulté le 22 juin 2020.
  • [20] Cf. Clatici, V. G. et al. (2017): Perceived Age and Life Style. The Specific Contributions of Seven Factors Involved in Health and Beauty. In: Maedica, 12 (3), p. 191-201.
  • [21] Cf. Nabzdyk, C. et al. (2018). Vitamin C in the critically ill - indications and controversies. In: World Journal of Critical Care Medicine, 7, p. 52-61.
  • [22] Cf. Kosmetische Medizin (GMC-Medium): "Vitamin C: Ein wichtiger Baustein in der Bildung straffer Kollagenfasern", consulté le 18 juin 2020.
  • [23] Cf. HumanN (2019): "Collagen vs Gelatin: Is one better?", abgerufen am 22. Juni 2020.
  • [24] Cf. Gelatine Manufacturers of Europe (GME): "Kollagenpeptide – Eigenschaften und Vorteile", consulté le 22 juin 2020.
  • [25] Cf. Altersberger, I. (2017): "Bioaktive Kollagenpetide", consulté le 22 juin 2020.
  • [26] Cf. Wissenschaft.de (2005): "Die zwei Gesichter des Kollagen VII", consulté le 24 juin 2020.
Leona Grenzow